Cathcartes, catégories en boîtes

DiskuteraDéfi 999 (999 Challenge en français)

Bara medlemmar i LibraryThing kan skriva.

Cathcartes, catégories en boîtes

Denna diskussion är för närvarande "vilande"—det sista inlägget är mer än 90 dagar gammalt. Du kan återstarta det genom att svara på inlägget.

1Louve_de_mer
Redigerat: apr 5, 2009, 1:04pm

Les livres déjà lus:












2Louve_de_mer
Redigerat: jan 6, 2009, 12:43pm

Le corps de l'enfant est le langage de l'histoire de ses parents par Willy Barral, premier livre lu pour le défi, dans la catégorie "Psychologie / Développement personnel".

Je n'aime ni la psychanalyse ni la psychogénéalogie. Alors, pourquoi donc ai-je choisi d'emprunter ce livre lors de ma visite du 2 janvier à la bibliothèque publique? Mystère, parce que c'est la longue interview d'un psychanalyste (élève de Françoise Dolto) et il parle de psychogénéalogie.
Et pourtant, je n'ai pas été déçue. C'est un livre vivant, rempli d'exemples cliniques, et certains de ceux-ci sont stupéfiants surtout quand il relate des cas de psychophanie (relation directe d'inconscient à inconscient).
Il y a bien l'une ou l'autre de ses idées avec lesquelles je ne suis pas d'accord, notamment quand il parle de l'inexistence de l'instinct maternel en se basant sur des actes effectués par des mères ayant des problèmes psychologiques. Je sais que cette absence d'instinct maternel est très à la mode depuis qu'Elisabeth Badinter a écrit L'Amour en plus : histoire de l'amour maternel mais les arguments de Willy Barral sont comme s'il disait que l'appétit n'existe pas en se basant sur les comportements des anorexiques.
Malgré ce petit bémol c'est un livre que je recommande et que je mets en relation avec La solution intérieure : Vers une nouvelle médecine du corps et de l'esprit de Thierry Janssen

3Louve_de_mer
jan 7, 2009, 10:22am

Dans la catégorie "Romans francophones", le deuxième livre du défi: E=MC2, mon Amour par Patrick Cauvin.

C'est l'histoire de deux enfants surdoués qui se trouvent et se reconnaissent. Ensemble, ils peuvent enfin parler des idées qui les traversent et de leurs centres d'intérêts sans être regardés comme une bête curieuse par leur interlocuteur.

4juliette07
jan 10, 2009, 5:09pm

Bonsoir Cathcartes - que tes boites sont impressionant!! Je ne les jamais vus sur LT. J'espere que tes lectures vont bien!

5Louve_de_mer
Redigerat: jan 11, 2009, 2:50am

Bonjour Juliette!
Les boîtes, c'est grâce à Grimm. Il a envoyé le code à qui le lui demandait.

Mes lectures vont bien, oui. Je termine les quatrième (qui est aussi le troisième du défi) et cinquième livres de l'année. Et toi? Où en es-tu?

6CyCy
jan 12, 2009, 10:51am

A propos de boites ... comment fais-tu pour avoir cette jolie barre de décompte ? je bloque dessus ^^

7Louve_de_mer
jan 12, 2009, 11:03am

C'est un peu grâce à Juliette.

Tu vas ici:
http://www.tickerfactory.com/ezticker/ticker_designer.php
et tu choisis la catégorie "savings tickers", puis tu suis les instructions.

8CyCy
jan 12, 2009, 11:29am

Super ! grâce à tes indications, j'ai réussi ! Merci beaucoup ^^ Et bonne lecture ...

9Louve_de_mer
jan 13, 2009, 8:42am

3. La Russie sous l’avalanche, par Alexandre Soljenitsyne, catégorie Auteurs russes.

Ce livre a été écrit quelques années après la chute du régime communiste. Je ne sais pas trop ce qu’il faut en penser. Je n’aime pas le nationalisme exacerbé, de quelque côté qu’il vienne. Or la plupart des solutions proposées par l’auteur pour sortir la Russie de son marasme sont nationalistes.
Je n’ai pas aimé l’ambiance du livre. Et pourtant, lu à lumière de la politique belge, certains paragraphes ou phrases sont très intéressants.

10Louve_de_mer
Redigerat: feb 2, 2009, 8:35am

4. L'idiot, par Dostoïevski, catégorie Auteurs russes.

Je n'ai pas aimé. Du tout. C'est lourd, engoncé, rempli de digressions, de soi-disant explications psychologiques, l'auteur raconte régulièrement pourquoi il a mis tel ou tel personnage ou qu'il ne sait pas comment tel évènement s'est produit (c'est lui qui a écrit le roman, ou pas?), et il y ajoute un peu de sociologie et de politique. Ce fut une véritable punition pour moi de le lire et s'il n'y avait pas eu ce défi j'aurais abandonné en cours de route.
Il y a pourtant, au début, deux très beaux passages contre la peine de mort et l'intrigue est bonne quand je la débarrasse de tout le fatras qui l'entoure, c'est pourquoi j'ai quand même mis deux étoiles.
Ayant lu ce livre juste après celui de Soljenitsyne, j'y retrouve une continuité: ils parlent tous deux de l'âme russe, des Russes qui ne connaissent pas leur patrie et ne savent pas qu'ils en ont une, de ce qu'il faudrait faire pour que ça change. De ce point de vue-là il est intéressant de voir le lien qui unit ces deux auteurs.
J'aurais préféré lire deux ouvrages: un roman beaucoup plus resserré dans l'action et un essai sociologique sur la Russie du dix-neuvième siècle. J'ai trouvé vraiment trop indigeste d'avoir les deux réunis en une seule œuvre.

11Louve_de_mer
feb 1, 2009, 2:21pm

5. L'évangile de Jimmy, par Didier Van Cauwelaert, catégorie Romans francophones.

J'ai aimé. Je l'ai lu à plusieurs niveaux: comme un roman à supense et de science-fiction bien ficelé et comme un roman plus philosophique.

Roman à suspense parce qu'il y a une intrigue et que la fin est surprenante, roman de science-fiction parce qu'il s'agit de clonage (quoique...) et roman plus philosophique parce que le héros, bien que sa destinée semble tracée et ne pas pouvoir dévier du chemin qu'on a décidé pour lui, arrive en partie à reprendre sa liberté.

12Katya0133
feb 1, 2009, 2:55pm

>4 juliette07:.

Moi, aussi, j'ai détesté l'Idiot! A la fin du livre, je voulais secouer les caractères en leur disant de ne pas être si égocentrique.

13Louve_de_mer
feb 1, 2009, 3:00pm

Katya, je suis contente de voir que je ne suis pas la seule.
Pour résister à cette lecture j'avais deux autres livres en cours en même temps, L'évangile de Jimmy et un autre dont il ne me reste que 20 pages à lire et que je vais terminer ce soir. J'en ferai le compte-rendu demain.

14CyCy
feb 2, 2009, 6:08am

même avis pour L'Idiot ! Mais je viens juste de finir La douce (nouvelle nettement moins connue de Dostoïevski) que j'ai apprécié ! Et cette fois-ci, pas de lourdeur dans le style ^^

15Louve_de_mer
feb 2, 2009, 7:59am

J'ai vu sur ton fil que tu avais apprécié la nouvelle, j'essaierai peut-être un jour quand j'aurai digéré L'idiot.

16Louve_de_mer
feb 2, 2009, 8:08am

6. Psychopathes & Cie : La soif pathologique de profit et de pouvoir par Joel Bakan, catégorie Psychologie/Développement personnel

Je m'aperçois que j'ai oublié de mettre ce livre-ci, lu en quatre heures lundi passé.
Il est paru en 2004 et est plus que jamais d'actualité. Il parle des grandes multinationales et leur manque (normal) de moralité et en même temps retrace l'historique des actions en bourse, comment les multinationales sont devenues ce qu'elles sont, comment les états dépendent d'elles, comment l'OMC, organisation non démocratique, dicte sa loi à ceux-ci, il parle aussi des lobbys financiers, bref de tout ce qui a mené à la crise actuelle.

17Louve_de_mer
feb 2, 2009, 8:21am

7. Disgrâce par John Michael Coetzee, catégorie Romans étrangers

Le roman se passe en Afrique du Sud après la fin de l'apartheid. Il raconte les affres d'un professeur dans la cinquantaine en proie au désir, son séjour dans la ferme de sa fille, l'attaque dont ils sont l'objet, les relations ambigües entre la femme blanche et son voisin africain, la violence et l'insécurité constantes dans le pays.

J'ai aimé, sans pouvoir dire pourquoi.

18jbettinelli
feb 2, 2009, 10:10am

J'ai lu 2 livres de Coetzee et ça ne m'a pas convaincu plus que ça. Disons qu'on m'en avait beaucoup parlé de façon élogieuse, donc j'avais mis la barre assez haute.

19Dominobis
feb 2, 2009, 11:26am

Quels livres de Coetzee as-tu lu?
Pour reprendre ce que j'ai raconté dans un autre sujet, je n'ai vraiment pas accroché à Elizabeth Costello ou à Slow man alors que je considère Youth comme un des meilleurs livres que j'ai lus ces dernières années!
Je pense vraiment que çà vaut sans doute le coup de faire une autre tentative...

20jbettinelli
feb 2, 2009, 12:57pm

En attendant les Barbares et Michael K., sa vie, son temps.

21CyCy
Redigerat: feb 8, 2009, 5:14am

Comme vous m'aviez beaucoup intrigué avec Coetzee que je n'avais encore jamais lu, je me suis lancée ^^ j'ai lu Disgrâce (mon avis se trouve dans 'lectures des francophones') mais globalement, je suis partagée et pas encore conquise ^^ Quelle est la traduction française de Youth (cité par Dominobis) ? je n'ai trouvé ce titre nul part ... Et merci pour cette idée de lecture !

22Katya0133
feb 8, 2009, 8:20pm

>21 CyCy:

Il paraît que "Youth" s'appelle "Vers l'âge d'homme."

23Louve_de_mer
Redigerat: feb 14, 2009, 4:25am

8. Le successeur de pierre par Jean-Michel Truong, catégorie Livres empruntés à des amis ou reçus en cadeau

Epoustouflant, bouillonnant, passionnant, foisonnant de références scientifiques, religieuses, économiques sans jamais être lassant et tout en gardant une trame rigoureuse à l'intrigue.

Quand j'ai commencé à le lire j'ai pensé que c'était encore un roman sur "le manuscrit caché qui va mettre à mal la chrétienté quand il sera retrouvé". Et non, c'est un roman de science-fiction qui se passe dans le futur proche et qui raconte ce que l'ultralibéralisme poussé à bout pourrait donner. En même temps il s'inspire du livre Le gène égoïste par Richard Dawkins: l'humanité n'est qu'un support pour la survie d'une entité qui traverse les millénaires.

De plus, je l'ai lu juste après Psychopathes & Cie : La soif pathologique de profit et de pouvoir par Joel Bakan, ce qui lui donne encore une dimension supplémentaire en confirmant le côté visionnaire du roman de Jean-Michel Truong.

24Louve_de_mer
Redigerat: feb 14, 2009, 4:24am

9. La rencontre par Françoise Rey, catégorie Littérature érotique

Les 200 premières pages, bof. Quelques scènes érotiques assez crues, dans une histoire qui semble là juste pour meubler.
Les 300 pages suivantes... j'ai cru naviguer entre Georges Bernanos et Emile Zola. Dans cette deuxième partie, les scènes censées être érotiques sont tellement bien intégrées au roman qu'elles renforcent la description des tourments endurés par les protagonistes et leur érotisme disparaît au profit des souffrances psychologiques.
Finalement, contrairement à ce que je pensais au début du livre, j'ai aimé ce roman "érotique" (ou du moins présenté comme tel en quatrième de couverture) qui ne l'est pas tant que ça.

25Louve_de_mer
Redigerat: feb 16, 2009, 1:34am

10. La Ballade de la balle élastique par Stephen King, catégorie Romans étrangers

Deux nouvelles de Stephen King. Décevant.

26Louve_de_mer
feb 20, 2009, 1:00pm

11. Le miroir aux mensonges par Jayne Ann Krentz, catégorie Romans étrangers

C'est un roman policier, l'intrigue est bonne, le coupable ne se devine qu'au tout dernier moment. Un peu d'amour, un peu d'histoires de famille, du suspense, tout pour faire un bon livre agréable à lire.

Une incompréhension: pour quelle raison l'auteure a-t-elle introduit une note de fantastique sans l'explorer plus avant?

Un regret: qu'elle n'ait pas plus utilisé cette veine fantastique. Je rêve du décor principal exploité par un maître du fantastique tel que Jean Ray, je pense qu'un auteur comme lui en aurait tiré quelque chose d'aussi bon que Malpertuis, ou alors par un Stephen King de la période The Shining

27Louve_de_mer
Redigerat: mar 25, 2009, 12:02pm

12. **La mouette par Tchekov, catégories Ecrivains russes et catégorie Théâtre

Décidément, j'ai du mal avec les auteurs russes un peu anciens.
Il s'agit ici d'une pièce qui parle d'amours croisées et malheureuses. D'habitude j'aime bien lire du théâtre, je pense qu'avec une mise en scène adéquate c'est une bonne pièce mais à la lecture c'est fade.

J'avoue que j'ai triché un peu, je n'ai lu qu'elle sur les quatre pièces que compte le livre.

28Louve_de_mer
feb 22, 2009, 3:44am

13. Pythagore, je t'adore par Patrick Cauvin, catégorie Romans francophones

C'est la suite de E=mc2, mon amour. Les deux héros ont quatre ans de plus et sont toujours surdoués. Les sentiments de ce genre d'adolescents sont tellement bien décrits que je ne peux pas m'empêcher de penser que l'auteur a vécu personnellement ce décalage.
J'ai beaucoup aimé ce roman à cause de la justesse de ce que les personnages ressentent, aussi bien les deux personnages principaux que les personnages secondaires: le prof qui a décidé que les enfants comme ça ça n'existe pas, le père de l'héroïne qui croit qu'il est nul alors qu'il est comme sa fille, le père du héros qui considère son fils comme un extra-terrestre.

Une citation, quand les deux héros parlent de l'enfant qu'ils auront un jour:
"On lui apprendra à être bête, dit Lauren. C'est ce qui nous aura manqué."

29Louve_de_mer
feb 26, 2009, 7:38am

14. Le bourreau par Sergueï Belochnikov, catégorie Ecrivains russes

C'est un roman très violent.
Une femme est violée, veut se venger de ses tortionnaires et pour ce faire s'adresse à un chef de la mafia russe. Le suspense dure jusqu'à la fin. Je n'en dis pas plus pour ne pas dévoiler les divers rebondissements, ce serait dommage.

J'aime beaucoup la façon d'écrire de l'auteur: chaque chapitre est raconté par un personnage différent, toujours à la première personne, ce qui fait qu'il faut parfois avoir lu plusieurs phrases avant de savoir qui parle, surtout au début.

30Louve_de_mer
mar 25, 2009, 11:53am

15. Je suis né un jour bleu par Daniel Tammett, catégorie Livres empruntés à des amis ou reçus en cadeau

C'est l'autobiographie d'un homme atteint du syndrome d'Asperger et de synesthésie. Il raconte son enfance, comment ses parents l'ont toujours soutenu dans sa différence, comment il se débrouille malgré son handicap, comment son cerveau fonctionne. Il explique comment il apprend une langue étrangère en une semaine, comment il reconnaît les nombre premiers au premier coup d'œil, comment il a fait pour retenir un nombre phénoménal de décimales de Pi,...
C'est étonnant de lire la description du fonctionnement d'un cerveau écrit par celui à qui il appartient.

31Louve_de_mer
mar 25, 2009, 12:14pm

16. Maudit Karma par David Safier, catégorie Romans étrangers

Une animatrice célèbre d'émissions de télévision meurt subitement suite à un accident. N'ayant pas amassé suffisamment de bon karma, elle se réincarne en différents animaux.

C'est un livre léger, rafraîchissant, plein d'humour, à lire un jour où on n'a pas envie de se prendre la tête.

32Louve_de_mer
Redigerat: apr 6, 2009, 5:52am

17. A la table des fées par Bérengère Demesttre, catégorie Livres empruntés à des amis ou reçus en cadeau.

Des recettes trop sucrées à mon goût. Il faudra aussi que l'auteur des recettes m'explique comment il fait pour trouver à la fois du potimarron et des feuilles fraîches d'orties blanches: la saison du potimarron se termine avant le début de celle du lamier.
En résumé: très beau livre avec de belles photos, recettes originales, malheureusement très sucrées et pas toujours réalistes (c'est sans doute normal pour la cuisine des fées ;-) )

33Louve_de_mer
Redigerat: apr 6, 2009, 5:53am

18. Platon et son ornithorynque entrent dans un bar... : La philosophie expliquée par les blagues (sans blague ?) par Thomas Cathcart, catégorie Psychologie/Développement personnel.

La philosophie est une discipline à laquelle je suis totalement hermétique. Ce livre-ci a au moins eu le mérite de me faire comprendre certains courants et la différence entre eux sans jamais être lassant, grâce aux blagues qui servent d'exemples.
Sans doute inutile pour des gens qui s'intéressent à la philosophie, j'ai trouvé ce livre très bien pour moi.