Smilla ou l'amour de la neige

DiskuteraVaillantes

Bara medlemmar i LibraryThing kan skriva.

Smilla ou l'amour de la neige

Denna diskussion är för närvarande "vilande"—det sista inlägget är mer än 90 dagar gammalt. Du kan återstarta det genom att svara på inlägget.

1LT0
mar 4, 2007, 1:57pm

Det här meddelandet har tagits bort av dess författare.

2briconcella
mar 4, 2007, 2:58pm

Je n'ai pas voulu voir le film. Gros problème, ça , les livres et les films qui en sont tirés.

3LT0
mar 4, 2007, 3:55pm

Det här meddelandet har tagits bort av dess författare.

4lenasouslefiguier
mar 5, 2007, 1:19am

Smilla, je ne peux rien dire, je ne connais pas du tout. Mais j'ai vu le nombre de personnes qui l'ont dans leur bibliothèque, ça doit être quelque chose.
C'est toujours pareil avec les films, on lit le livre , l'imaginaire travaille, avec plein de petits détails, et après il faut rentrer dans celui du réalisateur, loin d'être évident.
J'avais eu une bonne surprise avec un roman mineur "Le Taxi Mauve" de Michel Déon, manquait que l'odeur du savon à l'amande pour être en adéquation totale...

Jamais vu non plus "Autant en emporte le vent", mais une image du docteur Jivago sur fond de prairie fleurie, et depuis je plante chaque automne plein de narcisses pour que ça y ressemble!!!

Je dois être bien seule aussi à ne pas avoir vu "Le Titanic"

5shantisdottir
mar 5, 2008, 5:06am

Smilla, je l'ai lu quand il est sorti en francais. C'est une amie d'origine danoise qui m'avait parlé de l'auteur qui est un gars qui s'est sorti des difficultes. C'est comme un polar, un peu science fictionnel avec une heroine super douée en groenlandais (et pr cause). La deuxième moitié du livre est bcp moins bien. Je n'ai pas aimé le film comme je m'étais fait mon propre film dans la tête. J'ai passé quelques étés à Copenhague, rencontré des danois et des vrais groenlandais, ca m'a aidé...
Quant à "Autant en emporte le vent", avez-vs lu Jacques Perret, "le caporal épinglé": il en parle quand il est dans un Stalag: ils n'avaient qu'une copie du livre et se la passait contre des cigs ou autres. Mon père et son cousin en faisaient de longues citations mais bon c'était avant la TELE, et ils étaient fous de Olivia de Havilland. :)
En littérature d'avion (comme on dit de gare). lu entre ville A et B, Me and Mr Darcy, comme parodie passagère de Pride and Prejudice. C'est bien fait meme si c'est léger et ce livre passera à la bibliothèque de la ville. Je me suis tordue de rire en voyant Bride and Prejudice, un navet parodie de film indien avec la grande star indienne du moment.
Pas vu le "Titanic" et ne suis pas en demande